Rechercher

Quelle est la spécificité de la méthode renforcement de structure ?

gros-plan-surface-metallique

DEVENIR REDACTEUR

Vous souhaitez rédiger des articles sur l’une de nos thématiques ? N’hésitez pas à consulter nos conditions d’utilisation. 

Le renforcement de structure, c’est une opération hautement technique qui entre en jeu dans de nombreux chantiers de construction, de réhabilitation, de consolidation voir même de destruction. Il faut donc que le renforcement de structure soit évalué et supervisé par une entreprise spécialisée. Focus sur l’aspect technique du renforcement de structure, son importance et vers quelle entreprise à Paris se tourner.

Renforcement de structure et problèmes de fondation

II existe certains signes relativement courants qui permettent d’identifier un problème aux fondations du bâtiment. C’est le cas lorsque les murs présentent des fissures apparentes, que des déformations sont visibles sur les parois ou les plafonds ou encore que les murs extérieurs présentent de la moisissure.

Une fondation en mauvais état se détermine également aux écailles de béton visibles à l’œil nu, si le plancher ou les plafonds s’affaissent, les dégâts sont déjà importants. Autre signe visible : si les portes et fenêtres ne sont plus adaptées à leur position d’origine, ce peut être le signe que les murs ont bougé de positionnement, ce qui ne rend plus les ouvertures aptes à répondre à leur fonctionnalité et traduit un défaut dans les fondations.

De nombreux facteurs peuvent être la cause de la dépréciation des fondations en béton, ce qui conduit à leur fragilité. C’est le cas de la trop grande présence d’eau et d’humidité. De mauvaises fondations en zone très humide vont, par le temps, être considérablement fragilisée. L’eau gelée va également impacter à la baisse les performances des fondations, ainsi qu’un mauvais drainage. Il en va de même du terrain, de l’affaissement du sol et des zones sismiques (même à faible échelle), les mouvements du sol, s’ils ne sont pas anticipés et qu’ils ne conduisent pas à la construction de fondations adaptées, vont fragiliser le béton.

Renforcement de structures et utilisation des fibres de carbone

Les entreprises spécialisées du renforcement de structure sont les mieux à même d’intervenir en cas de fondations fragilisées. Avant d’opérer, leurs techniciens effectuent un audit qui leur permet de déterminer quelle méthode de renforcement est la mieux adaptée au bâtiment.

La méthode de renforcement des fondations à laide de la fibre de carbone est reconnue pour son efficacité. Le développement des procédés chimiques et d’ingénierie du bâtiment permettent aujourd’hui d’utiliser des tissus souples à base de carbone qui sont très simples à mettre en œuvre et très efficaces.

Le carbone pour le renforcement de structure est conditionné en bande d’une quinzaine de centimètres de large et d’environ un centimètre de hauteur. Le procédé consiste à appliquer plusieurs lamelles de carbone aux endroits identifiés comme fragilisés. Le collage de la fibre de carbone s’effectue directement sur le support béton.

C’est une méthode plus avantageuse que le renforcement de structure par béton, car il est plus léger et rapide à mettre en place. C’est aussi une méthode qui s’adapte à tous les types de structures. Beaucoup plus résistant et durable, le renforcement à l’aide des fibres de carbone convient même aux zones sismiques, ce qui permet de n’intervenir que sur la zone à renforcer sans avoir besoin de revoir l’intégralité du bâtiment.

Retour sur les méthodes de renforcement de structure : typologie selon les fondations

Les entreprises spécialisées dans le renforcement de structures peuvent opter pour d’autres méthodes, en fonction qu’elles doivent intervenir sur des fondations superficielles et / ou profondes.

Les fondations superficielles sont construites lorsque le terrain est propice à ne pas creuser trop profondément. Le sol doit alors être sain à une soixantaine de centimètres de la surface. On peut alors envisager d’équiper le futur ouvrage avec des radiers, des semelles isolées ou encore des semelles filantes le long des murs porteurs.

Les fondations semi-profondes sont creusées plus profondément en vue d’atteindre un sol sain (soit 2 à 6 mètres de profondeur). Quant aux fondations profondes, elles sont privilégiées en cas de sols instables et veulent aller de 5 à 10 mètres environ.

Ainsi, en cas de fondations peu profondes, fragilisées, l’entreprise spécialisée peut estimer qu’il est nécessaire d’ajouter des fondations à celles déjà existantes. Elle peut aussi opter pour la méthode de l’injection, qui consiste à renforcer le terrain avec une résine expansive. En corrigeant les propriétés mécaniques du terrain, qui causent la fragilité des fondations, la structure est alors considérablement renforcée. L’entreprise spécialisée peut aussi proposer des travaux de drainage pour évacuer le trop-plein d’eau.

Pour les bâtiments existants, on peut aussi profiter de la méthode des micropieux et des pieux vissés, qui sont insérés dans le sol à l’aide de forages. Très utilisées dans le cas de sols mous, elle convient aux bâtiments neufs comme anciens. En cas de bâtiment ancien, l’entreprise peut opérer par la technique des poutres, qui consiste à remplacer celles existantes. Elle peut aussi décider de procéder à la reconstruction complète des fondations (option choisie quand les fondations sont sévèrement endommagées).

Contactez Chok Béton spécialiste du renforcement de structure à Paris en cliquant sur le lien : https://www.chok-beton.fr/renforcement-de-structures/

IMPORTANT

Les informations présentées sur ce site doivent être interprétées avec prudence. Celles-ci sont rédigées par des rédacteurs pour le compte des entreprises qu’elles représentent afin de promouvoir leur produit, service ou entreprise.